Petit manuel du cadeau de seconde main

Dernière mise à jour : 23 avr.



A qui on l’offre ?

Selon l’étude IPSOS pour Rakuten datant de novembre 2021, 47 % des Français se disent prêts à recevoir des cadeaux d'occasion. Une approche en forte croissance sachant qu’ils n’étaient que 18% l’année précédente. La tendance est d’autant plus marquée que les sondés sont jeunes ou qu’ils se disent particulièrement concernés pas les questions environnementales. Alors qu’il y a encore quelques années, le cadeau de seconde main nous faisait vite passer pour un radin notoire, c’est désormais en cours de normalisation.

Alors, on ne vous dit pas non plus que tout le monde est en phase avec cette démarche. Il faut quand même savoir à qui on s’adresse.


Globalement plutôt jeune (moins de 40 ans) et/ ou plutôt concerné par l’environnement, vous pouvez y aller.

Et si c’est tatie Monique, pas hyper open ? Eh bien c’est l’occasion d’ouvrir une conversation avec elle et de voir où sont ses blocages. Et sait-on jamais, elle vous surprendra peut-être en vous offrant un cadeau de seconde main l’année prochaine !



Qu’est-ce qu’on choisit ?


Deux trois trucs à avoir en tête pour faire son choix.


PARFAIT ETAT : sauf si c’est du vintage (et donc rare et ancien – cf notre article sur le sujet), on ne choisit que du parfait état, comme neuf. De préférence avec étiquette ou tout au moins jamais porté ! Oui ça ne simplifie pas la sélection, mais comme ça on ne prend pas de risque. Ce sont nos critères dans nos sélections Fairwell et ça c’est une question intraitable.

HYGIENE : même si c’est avec étiquette et jamais porté, il y a quelques barrières psychologiques infranchissables. En effet, les sous-vêtements, chaussures, couverts, draps… peuvent créer un malaise. Donc on se limite aux accessoires, objets déco et éventuellement tech. Et même dans ce cas on passe un petit coup de désinfectant sur tout.

PAS DE CONSOMMABLES : Alors bien sûr, les produits alimentaires n’ont pas vraiment d’intérêt en seconde main mais pensez aussi que les produits cosmétiques ont une date de péremption. Donc même si pas ouverts et sous cellophane, on évite.



Le budget

Normalement, la seconde main c’est moins cher. Pour du comme neuf c’est un peu moins cher mais non plus la folie. C’est un peu comme les soldes ! On est globalement à 30% de moins que le prix dans le commerce. Si c’est vraiment moins cher et que vous ne pouvez pas vérifier la pièce, méfiez-vous un peu quand même, il y a peut-être un loup.

L’avantage de la seconde main en version cadeau, c’est que, du coup, on peut sauter de gamme. Les marques qui sont justes un peu trop chères au regard de notre budget dans le commerce peuvent subitement devenir accessibles ! Alors faites-vous plaisir !



Comment on l’offre ?

On assume !! Surtout n’essayez pas de faire croire que vous l’avez acheté en boutique. Vous pouvez être fier de votre démarche (cf notre article Pourquoi acheter des cadeaux de seconde main ?) et c’est donc l’occasion d’entamer une conversation sur votre approche, comment vous avez choisi le cadeau, où vous l’avez trouvé etc…

Mais on ne fait pas la morale ! C’est votre choix et tout le monde n’a pas encore passé le cap. Et peut-être que, eux, ils ont décidé de ne plus prendre l’avion, de ne plus prendre de bains, etc… Alors chacun sa bataille.



 

Découvrez nos cadeaux de seconde mains


Des cadeaux de seconde main de qualité, minutieusement chinés par nos soins,

pour vos plus beaux cadeaux !



0 commentaire